Comment ça marche?

Dès notre naissance (ainsi que nos baggages genetiques! ) nous vivons des expériences très variés.  Chaque choc émotionnel de notre vie, l’accumulation de stress, ou les traumatismes créent des  « turbulences» psychiques détournant le traitement normal de l’information par le cerveau. 

Grâce à des capteurs le système permet  de mesurer l’activité cérébrale  (eeg), et de détecter une activité électrique irrégulière ou ces « turbulences » et informe le cerveau en retour afin que ce dernier puisse se corriger.

Une musique ou un son corrélé est émis tout au long de la séance.  Dès que le système  détecte un début de turbulence, il interrompt brièvement le son. Cette microcoupure, qui crée un effet inattendu et significatif pour le cerveau à un effet de surprise qui va déclencher toute une série de réactions et en particulier la réorganisation des connexions entre les neurones, on parle aussi d’autorégulation.

La répétition de ces brèves interruptions aide le cerveau à retrouver un fonctionnement plus harmonieux et à optimiser son potentiel, ce qui a pour conséquence des améliorations fonctionnelles, par exemple au niveau cognitif, émotionnel, psychique,  comportemental voir moteur. Le cerveau, grâce à sa plasticité et à son mécanisme d’apprentissage, se réorganise et se régule le mieux possible. C’est donc le cerveau lui-même qui fait le travail de correction et d’amélioration.

En somme, le cerveau, grâce à sa plasticité et à son mécanisme d’apprentissage, se réorganise et se régule le mieux possible.